Centre Hospitalier de Pont-de-Vaux 
Accès |   Accueil |   Plan du site |   Contact |   Suivre la vie du site RSS 2.0  

Historique

Approche historique

Le Centre Hospitalier de Pont-de-Vaux est un établissement public communal dont l’origine remonte au XIVème siècle, des legs lui ayant été faits, dont le plus connu date de 1390.

Il se situait alors près de la porte Sud de la Ville. En 1429, il est transféré au Centre de la ville et prend le nom d’Hôpital Royal et Militaire. Cet Hôtel-Dieu d’architecture monacale, avec une cour intérieure bordée de galeries, est l’œuvre des Ducs de cette ville qui le firent édifier.

A la révolution, il est rebaptisé Hospice d’Humanité, adoptant ainsi le nouveau vocable en remplacement de celui d’Hôtel-Dieu.

PNG - 98.8 ko

Au 19ème siècle un nouvel hôpital sera édifié grâce aux dons d’un enfant
du pays ayant fait fortune, Monsieur Michel POISAT, député de l’Ain, qui
en posa la première pierre le 2 novembre 1865.

C’est un ensemble architectural de grande taille au sein duquel la chapelle tient une place importante.

PNG - 68.6 ko

En 1970, une nouvelle étape dans la vie de l’hôpital est franchie avec l’ouverture de la maison de retraite « La Valoise » et ses 81 places.

Ce sont les Ursulines qui ont accompagné les malades au fil des siècles
à Pont-de-Vaux. De nombreux témoignages du passé enrichissent le
patrimoine de l’établissement : parchemins, livres de compte, mobiliers,
tableaux, etc...

Situation actuelle

JPEG - 42.6 ko

Au vu de nouvelles normes de sécurité, la structure a du être réhabilitée pour assurer une meilleure prise en charge des résidants et des patients.

C’est pourquoi le Conseil d’Administration, réuni le 14 janvier 2003, a voté à l’unanimité la construction d’un nouveau bâtiment de 12 000 m2 et l’abandon du site. Il intègre toutes les fonctionnalités nécessaires (sanitaires dans les chambres, majorité de chambres individuelles, regroupement des services logistiques et médico-technique).

JPEG - 29.3 ko

Les travaux ont commencé en janvier 2007, et se sont achevés fin février 2009.

En avril 2009, l’hôpital, entièrement reconstruit, a permis de reloger nos patients et résidants dans des conditions de confort et d’hygiène de qualité.